Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/12/2020

Le sentier animé

Pierrefontaine-les-Varans, le bois des Epaisses.

IMG_4381 (Personnalisé).JPG

Bienvenue aux Epaisses

IMG_4382 (Personnalisé).JPG

Bonjour les enfants, bonjour les parents

IMG_4383 (Personnalisé).JPG

Mon beau sapin

Image (446).jpg

C'est chouette de suivre la chouette

Déjà au premier confinement les habitants du quartier des Épaisses se sont interrogés : Nous devons faire quelque chose pour tous. Beaucoup de réflexion : quand, comment et où !
A partir d’un conte "Mon beau sapin" les voisins du quartier auxquels se sont joints progressivement des habitants du village soutenus par Familles Rurales, Facilatiss et la bibliothèque municipale ont investi la forêt qui débute au bout du chemin des Épaisses. Le balisage de la première partie est dédié au conte "Mon beau sapin" avec de nombreux panneaux et décorations. Le deuxième circuit fléché par une chouette invite les visiteurs à décorer ce sentier toujours sur le thème de Noël.
Ce sentier animé reste ouvert du 19 décembre au 17 janvier.
Extrait du conte "Mon beau sapin" qui a motivé les habitants du quartier : "Un petit garçon a trouvé un sapin dans la forêt et est bien décidé à en faire le plus beau des sapins de Noël. Mais il n’y a plus de pommes chez lui pour le décorer. Il se rend donc chez ses amis Marcel, Théo et Juliette qui ont eu de drôles d’idées de décorations… À voir sur la page F la forêt des Épaisses.
Une ballade à faire en famille avec votre masque et en prenant les distances.

Merci Simona, Florie, Corinne et les autres ... Une idée géniale !

Crédit Photos Simona

 

 

 

10/12/2020

Le traineau abandonné

On dirait que le traineau a été abandonné devant chez Marina ! Le père Noël est où ? et les rennes ?

Rassurez vous, malgré les soucis liés à la fermeture temporaire de son hôtel bar, en raison des décisions gouvernementales  pour la protection contre la pandémie COVID 19 Marina a tenu à faire une belle décoration.

Un traineau d'antan garni de cadeaux (faux) a trouvé sa place devant l'entrée de l’hôtel d'Artiste. Bravo Marina. Belle initiative.

Courage Marina.

Photo Jean-Jacques Compagnon

Père Noël 1.jpg

Bon Noël 2020

09/12/2020

La sculpture sur bois

Tout juste 23 ans. Et il est doué pour manier les petites tronçonneuses. Sa spécialité : sculpture des animaux de la forêt ou même de la ferme. Des troncs d'épicéa déracinés récupérés dans la forêt devant chez lui, une recherche de forme sur internet et le voilà au travail avec 3 petites tronçonneuses avec des chaines affutées avec différents angles et le voilà au travail.

Sa dernière œuvre : un veau couché. 65 cm et 20 kgs. 50 heures de délicat travail.

Il ne reste plus qu'à passer une couche d'huile de lin  et peindre quelques tâches aux couleurs de la race montbéliarde. Et à le baptiser.

Photo Jean-Jacques Compagnon

DSC_2622 (Personnalisé).JPG

29/11/2020

Où est passé Olaf !

Olaf, un sympathique Jack Russell, est arrivé récemment à Domprel dans sa nouvelle maison. Il a du avoir le mal du pays, de son ancienne maison. Il est parti, on ne sait où ! Peut être a t il voulu retrouver son ancien "chez lui". Si vous le voyez vous pouvez l'approcher il est très gentil. Merci de me prévenir au 06.82.97.97.72.

Petite précision : Olaf est tatoué

Merci.

Image (439).jpg

Olaf

 

13/11/2020

Raymonde la centenaire nous quittés

Fêtée dignement par la municipalité le 13 mars 2020 Raymonde (5 filles,15 petits-enfants, 21 arrière-petits-enfants) a vécu le premier confinement sans problème. L'ADMR est revenue chez elle. 4 de ses filles ont toujours été très présentes et dévouées. Le deuxième confinement est arrivé. Raymonde s'en est fait une raison. Elle était là toujours vaillante qui aimait profiter du beau temps pour faire sa promenade quotidienne autour de sa grande maison, dépendre et plier son linge qui avait été lavé et pendu par les aides-ménagères. Samedi 7 novembre elle avait passé une excellente journée. Dimanche matin 8 novembre elle ne s'est pas réveillée.

Raymonde née le 13 mars 1920 est décédée à l'aube de sa 101 e année. Elle n'aura pas eu le bonheur de connaitre son 22 e arrière-petit-enfant qui est attendu pour le 13/14 novembre. *

Elle est partie rejoindre Laurent son époux décédé en 1994 dans la tombe familiale.

Adieu Raymonde. Le souvenir reste.

Raymonde 3, 4 et 5 (2).jpg

Voir note du 21 mars 2020 "Domprel honore sa première centenaire"

*

Le 17 novembre dans l'après midi, Hortense a poussé ses premiers cris.

C'est le 22e arrière-petit-enfant de Raymonde.

 

Message des auteurs Le Tour de France des Ainés

Livre où Raymonde occupait 5 pages

 

Bonjour,


C’est avec une profonde tristesse que nous apprenons la disparition de Raymonde. Nous garderons en mémoire son humour et sa force de caractère.
Nous nous associons à votre peine et nous vous adressons toutes nos pensées en cette période difficile.


Bien à vous,

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

29/09/2020

77 ans après le souvenir reste

Le 26 septembre 1943 dans la grisaille matinale 16 résistants, 12 du groupe Guy Mocquet et 4 du groupe Marius Vallet tombaient sous les balles du peloton d'exécution. Parmi les 4 résistants fusillés du groupe Marius Vallet il y avait 2 espagnols réfugiés politiques venus dans la région pour défendre notre territoire face à l'occupation ennemie, un résistant venant de la Côte d'Or et mon oncle Jean le jeune paysan communiste.

Saturnino Trabado et Balthazar Robledo ont été déclarés Mort pour la France qu'en 1983 soit 40 ans après. Depuis le voyage mémoire de la famille Trabado en février 2015 il m'aura fallut 4 années de tractations administratives envers les différents organismes et ministères pour que les familles reçoivent à titre posthume la médaille de la résistance française. Une cérémonie exceptionnelle et émouvante à la Citadelle de Besançon le 8 septembre 2019 en présence des deux familles venues spécialement de Barcelone et de Bilbao, des autorités militaires et civiles dont Brigitte Quichon consule honoraire d'Espagne, de 50 drapeaux d'anciens combattants mais le drapeau auto proclamé du groupe Marius Vallet a décliné mon invitation et donc refusé sa représentation.

Tous les ans une cérémonie a lieu le dimanche suivant le 26 septembre à Larnod plaque tournante de la résistance en 1940/1944. A cette cérémonie les familles des fusillés du groupe Marius Vallet ne sont jamais invitées si ce n'est maintenant le drapeau autoproclamé. Pourquoi ? la volonté d'un individu qui veut tout faire et tout seul ! Alors je n'y vais pas.

Alors tous les 26 septembre à 8 h 15, heure à laquelle le dernier groupe de 4 résistants est tombé sous les balles des bourreaux je me rend au Rocher de Valmy, stèle du souvenir où sont inscrits les noms des 16 fusillés et des 4 résistants morts en déportation pour y déposer une gerbe (Aux résistants Groupe Marius Vallet) en compagnie de Marcel et Jean-Jacques dont l’oncle et le cousin ont été fusillés le même jour. Marcel, Jean-Jacques et moi même membres du Souvenir Français.

Le temps passe mais le souvenir reste.

Photos Jean-Jacques Compagnon

DSC_2555 (Personnalisé).JPG

Honneur à nos héros

DSC_2556 (Personnalisé).JPG

La stèle du Rocher de Valmy le 26 septembre 2020 à 8 h 15

Image (429).jpg

Article ER Jean-Jacques Compagnon

Image (430).jpg

Article ER Correspondant local.

Les familles des fusillés du groupe Marius Vallet n'ont pas été invitées à la cérémonie

25/08/2020

Dragon 25 et la via ferrata à Ornans, encore et encore

La via ferrata d'Ornans a son dernier parcours classé ED (extrêmement difficile) donc réservée aux via ferratistes costauds. Tous les ans des novices se sont piéger à cette dernière partie et comme personne, dans le groupe, n'est capable de réagir avec un minimum de matériel de secours (il suffit d'une corde de 20 à 30 mètres, quelques mousquetons, une poulie et un bloqueur) quelqu'un du groupe fait le18. Les spécialistes du GRIMP arrivent et confirment la demande de Dragon 25 l'hélicoptère de la sécurité civile. En 3 temps, 2 mouvements le guignol du dimanche est déposé sur la terre ferme. Ce que personne ne sait c'est que la 1/2 heure de vol coute 3400 €. Cette somme n'est pas imputable à la personne secourue mais tout simplement sur les deniers publics (nos, vos impôts).

Viendra un jour que le remboursement cette somme sera demandée au bénéficiare qui devrait posséder une assurance RC.

Il faut aussi remarquer que les loueurs de matériel n'expliquent pas ou très mal aux demandeurs la manière de se servir de ce matériel (baudrier, longues amortisseurs) et la manière de progresser sur les différentes voies et surtout les mettre en garde sur les dangers relatif aux difficultés ED.

Lundi après midi un vacancier de 49 ans qui se croyait le plus beau le plus fort en a fait les frais ! Allo les pompiers je suis bloqué à la via ferrata à Ornans. Peu de temps après Dragon 25 treuillait un spécialiste GRIMP et clic, clac sur le câble du treuil.

Le temps de l'alerte, Dragon  décolle, passe prendre les deux spécialistes Grimp,10 à 15 minutes de vol pour arriver sur zone, vol stationnaire et action du treuil (descente et remontée), dépôt du via ferratiste* et retour à la base. Environ 40 minutes soit environ 4.200 €.

Sitôt posé auprès des pompiers au sol qui se sont enquéri de son état de santé il a rejoint sa famille et a réclamé une bière en disant "sympa le petit tour d'hélico". La prochaine fois il recevra la facture.

NB : La REGA Suisse qui vient parfois dans le secteur du Haut Doubs avec l'hélicoptère de sauvetage médicalisé facture systématiquement les interventions héliportées.

Photos ER

Dragon 25.jpg

Dragon 25 en approche sur zone

Via ferrata.jpg

Un petit tour dans les airs avant de retrouver le plancher des vaches

14/07/2020

Un tournesol à l'église des Monts-de-Villers Saint Lazare

Mais que fait il ici ! Un petit trou dans le mur de l'église et voilà un tournesol qui semble monter au ciel tout en regardant le monument aux morts des 4 villages (Germéfontaine, Vellerot-les-Vercel, Villers-Chief et Villers-la-Combe) n'en déplaise au maire de Villers-la-Combe.

Comment est il arrivé là ? le tournesol mais pas le maire ! Un défaut de joint, un petit trou, un petit coup de vent ou alors une graine déposée par un oiseau qui essayait de rentrer par ce trou, seul dieu le sait ou Saint Lazare ! Puisse t il être protégé, le tournesol, par la divinité des lieux et donner à manger aux oiseaux.

Photos Jean-Jacques Compagnon

DSC_2425 (Personnalisé) (2).JPG

DSC_2426 (Personnalisé).JPG

IMG_20200722_105508_resized_20200722_030802387 (Personnalisé).jpg

Amen

02/07/2020

80 années déja ! Hommage à Elie Normand.

Le 18 juin 1940 alors que de nombreuses batailles avaient lieu dans les villages des alentours, Pierrefontaine-les-Varans était envahi par l'armée d’occupation et par l'armée française appuyé par un bataillon de soldats polonais qui protégeait les autres villages.

Pour des raisons de vengeance personnelle l'armée d'occupation est venue extraire Elie Normand maire de La Sommette à son domicile par devant sa famille. Embarqué manu miitari par deux soldats d'occupation dans un sidecar (protégé par un camion bourré de soldats lourdement armés, Elie Normand fut débarqué à l'entrée de Pierrefontaine-les-Varans et muni d'une perche avec un drapeau blanc il reçu l'ordre de descendre à pieds la rue et évidemment, étant tellement visible, la première rafale fut pour lui. Son corps ne fut retrouvé que le lendemain.

Une stèle a été érigé à l'endroit où il est tombé et une rue porte son nom. Pierrefontaine-les-Varans lui a rendu hommage au travers d'une longue émission radio à Radio Collège Pergaud, la radio associative de collège. Un office religieux a précédé une cérémonie aux monuments aux morts où le sous-préfet et le maire ont longuement conversé avec la famille Normand.

Le matin la municipalité de La Sommette a tenu a rendre hommage à celui qui était maire en 1940. Le maire a détaillé les circonstances de sa mort et a déposé une gerbe tricolore. Les deux filles encore en vie Raymonde qui va sur sa 101e année et Geneviève qui va sur sa 93e année étaient là en se rappelant ce 18 juin 1940 où elles ont vu leur père Elie embarqué par l'ennemi. Son nom figure au monument aux morts, un plaque rappelle son souvenir dans la salle du conseil à la mairie et une rue porte son nom.

Ce devait être une grande cérémonie du souvenir  mais les réglementations sanitaires ne l'ont pas permis.

Une excuse pour les absents ! Le devoir de mémoire se perd de plus en plus ! même dans la famille !

Elie Normand est mort en héros dans le cadre de ses fonctions de maire.

 

Photo Jean-Jacques Compagnon

DSC_2381 (Personnalisé) - Copie.JPG

Honneur, souvenir et respect

IMG_2367.JPG

Elie Normand avait 62 ans

02/05/2020

Nos héros au quotidien face à la pandémie Covid 19

Depuis presque 2 mois la France et ses territoires, mais aussi bon nombre de pays de différents continents, se battent contre la propagation du virus. Des milliers de morts dont 23500 en France. Des mesures exceptionnelles ont été mises en place. Le personnel médical de tous grades est à rude épreuve et subit, lui aussi les assauts du virus en y laissant parfois leur vie.

Médecins, infirmières, aides soignants, personnel de service hospitalier, pompiers, ambulanciers, pilotes d'hélicoptère, d'avion ...  méritent le soutien et le respect de toutes et tous

Mais sans oublier tous les autres qui sont au service des malades : service d'aide à la personne, CCAS ... sans oublier tous ceux qui se soucient du bien être de la population dans les villages : épicier ambulant, boulanger, porteur du journal à domicile, les services de la poste qui ont augmenté les capacités de distribution, sans compter sur le voisin qui se soucie de son voisin ...

On voit de part et d'autre différentes actions de soutien envers ces personnes tellement méritantes.

A Laviron, petit village de 400 habitants, les habitants du lotissement du Peu ont confectionné sur l'idée de Marie-Jeanne et Daniel une simple pancarte qui a été accrochée à un arbre. Dans trois angles de cette pancarte il y a des fleurs bien de chez nous et dans l'autre angle un papillon invite à gambader librement quand le confinement sera terminé.

Je vous laisse le soin de découvrir cette pancarte.

Photo Marie-Jeanne

20200425_095923 (Personnalisé).jpg