Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/06/2021

Le soldat polonais Tadeusz KACZMAREK exhumé de l'oubli

(Voir note du 01/05/2020 Où est passée la sépulture de Tadeusz Kaczmarek)

Tadeusz Kaczmarek soldat polonais de la 2e division des chasseurs à pieds âgé de 19 ans grièvement blessé lors de combats à Ouvans (25) le 18 juin 1940 est mort à Domprel le même jour après avoir reçu l’extrême onction de la part de l'abbé Saillard. Sa sépulture est restée jusqu'en juillet 1970. L'exhumation a été réalisée de nuit en catimini (aucun document d'exhumation dans les archives). La sépulture de ce héros polonais a rejoint le cimetière  de Damprichard où 5 autres sépultures étaient là. Plus tard une stèle a été érigée en mémoire des 56 soldats polonais morts au combat dans le secteur. La plupart sont enterrés en Suisse.

Il nous aura fallu presque un an et demi de recherches pour retrouver cette sépulture. Le musée des armées, le Souvenir Français, un généalogiste reconnu, les anciens du secteur ont cherché et encore cherché pour enfin dénicher l'information tant recherchée : la sépulture avait été exhumée et transférée  à Damprichard et personne ne savait ou ne voulait le dire en raison du manquement administratif.

Sur proposition du Souvenir Français qui rénovait le monument aux morts du village un plaque en souvenir de ce héros a été scellée sur le monument. Le dévoilement officiel de cette plaque maintes fois reportée en 2020 a eu lieu de vendredi 18 juin 2021. Les maires des deux villages ont reçu les représentants du Souvenir Français, le général de brigade Alain Depardieu dont l'épouse est originaire de Pologne, les anciens combattants, l'ONAC, la population ...

Le général a parlé des batailles du 18 juin 1940 dans le secteur et rappelé la vie de ce jeune soldat polonais de la 2e division de chasseurs à pieds mort à 19 ans sur le sol de France.

Claire Humbert née Philippe avait 12 1/2 ans à l'époque. Elle se rappelle très bien de ce jeune soldat polonais qui lui a, dit avant de mourir dans un bon français "Au revoir mademoiselle Suzie".  Claire 93 ans a eu l'immense honneur de dévoiler cette plaque.

Voilà maintenant le nom de ce jeune soldat polonais scellé sur le monument aux morts de Domprel. Que sa mémoire reste !

Les écrits et les photos de cette cérémonie seront transmis à la famille en Pologne. Et plus tard nous aurons l'honneur de guider cette famille sur les traces de leur héros.

Photos Jean-Jacques Compagnon

337 (Personnalisé) (Personnalisé).JPG

 

La plaque Tadeusz Kaczmarek

DSC_2700 (Personnalisé).JPG

L'appel des morts

DSC_2686 (Personnalisé).JPG

Le général Alain Depardieu

DSC_2693 (Personnalisé).JPG

Claire Humbert et le président du SF Valdahon

DSC_2696 (Personnalisé).JPG

Claire Humbert a dévoilé la plaque Tadeusz Kaczmarek

 

26/05/2021

Accident de Spéléologie Grotte des Cavottes

Dieu était avec son fidèle serviteur

La grotte des Cavottes, une grotte école facile à pratiquer si peu que les débutants soient bien encadrés, se trouve sur la commune de Montrond-le-Chateau. Elle a vu défiler des centaines et des centaines de pratiquants qu'ils soient spéléos avertis ou débutants.

Lundi de la Pentecôte un groupe de débutants est encadré par Benoit un enfant du cru (oh il est sexagénaire débutant). L'objectif de cette sortie était de visiter le réseau principal avec ses petites difficultés. Au menu doline d'entrée, ramping, passage étroit par la diaclase Duret, étroitures, le faux pas, le ressaut Fournier etc etc et surtout beaucoup d'explications sur la formation des grottes.

Benoit est un spécialiste du monde souterrain et aussi un fervent adepte de l'accompagnement des débutants surtout des ados et de la formation. Il n'a jamais compté le nombre de fois qu'il est rentré dans cette grotte mais ce n'est pas moins de 200 fois.

J'ai rencontré de nombreuses fois Benoit dans cette grotte et en cours de progression j'entendais son rire communicatif et je me disais "tiens voilà mon père". Non ce n'est pas mon papa ! mais Benoit est prètre depuis au moins 30 années. Il allie sa passion de la spéléologie avec son service envers Dieu. Benoit l'ami de tous ! Alors lors de la rencontre dans la grotte c'est Bonjour mon père  et il répond avec sa jovialité légendaire Bonjour mon fils.

Ce lundi de la Pentecôte il était au fond de la grotte avec les débutants dans un endroit non accidentogène lorsque sa botte a glissé sur une plaque de terre et il a chuté de tout son poids sur un caillou qui se trouvait là. Il a entendu son coude droit craquer donc signe de fracture. Il faut savoir (et il le savait bien) que la moindre blessure sous terre pose de gros problèmes pour sortir. Il a vite compris qu'il fallait un déclenchement de secours. Il a mandaté deux participants qu'il sentait capables de sortir et en les briffant sur tel ou tel passage pour ne pas se perdre. Ceux ci sont ressorti sans encombre et ils ont pu prévenir les secours en donnant le maximum de précisions.

Par après les différents organismes de secours sont arrivés (pompiers et le GRIMP, Spéléo Secours Français (SSF), gendarmerie, service de la préfecture ...). Le médecin SSF a pu faire un bilan médical. L'évacuation a été faite sans brancard car le blessé pouvait tenir debout mais aidé par les différentes équipes de secours. Vers 4 h il a enfin retrouvé la surface et il a été transporté à l’hôpital. Aux dernières nouvelles Benoît a subit une opération pour double fracture du coude droit. Il va bien.

Avec le réconfort de ses amis spéléos, des paroissiens et de dieu il devra attendre un long rétablissement avec la rééducation.

Oui Dieu était avec son fidèle serviteur

Photos Est Républicain avec mes remerciements

 

et-tout-sourire-en-arrivant-au-poste-de-commandement-1621905640 (Personnalisé).jpg

Très éprouvé Benoît retrouve les étoiles

mais-debout-1621905640 (Personnalisé).jpg

Enfin les étoiles

une-equipe-du-groupement-d-intervention-en-milieu-perilleux-s-est-egalement-rendue-sur-place-1621905640 (Personnalisé).jpg

Les pompiers du Grimp dans la doline d'entrée

Photos GSAM sur leur site internet avec mes remerciements

cavotte1 (Personnalisé).jpg

La doline d'accès et le porche d'entrée

cavotte2 (Personnalisé).jpg

La vire du Faux Pas , dessous un vide de 12 mètres

cavotte3 (Personnalisé).jpg

Le ressaut Fournier (R7)  donnant accès à la suite du réseau

19/05/2021

DOMPREL sur des tee-shirt

Il fallait y penser. Promouvoir le village en faisant un cadeau.

Aina et Maria deux sœurs jumelles vont fêter bientôt leur 17 ième anniversaire à Barcelone. Elles aiment le comté, le morbier et surtout la cancoillotte. Maintenant on en trouve dans les mercatos en Espagne.

Joyeux anniversaire les filles en espérant vous voir cet été à Domprel.

Aina y Maria Feliz cumpleaños 17 besos grandes para cada uno
 
Photo Jean-Jacques Compagnon

comté.jpg

IMG-20210520-WA0001-1 (Personnalisé).jpg

Feliz cumpleaños a los dos embajadores de Domprel

IMG-20210520-WA0000-1 (Personnalisé).jpg

Impression tee-shirt Sellerie du Haut Doubs à PLV

Image (468).jpg

 

 

15/05/2021

Le gouffre du Vauvougier : un sauvetage exemplaire les 8,9 et 10 mai 2021

Le gouffre du Vauvougier, situé sur la commune de Malbrans (25) est très prisé des spéléologues. Si il ne présente pas de dangers particuliers il faut être néanmoins être un spéléo confirmé  pour atteindre son terminus à  220 mètres. Un méandre assez serré entre deux puits et surtout une étroiture à moins 110 m qui limite le passage d'un spéléo de taille normale mais qui empêche le retour d'un spéléo blessé et sur civière sont les principales difficultés de ce gouffre en tenant compte aussi du puits d'entrée de 38 mètres qui devient impraticable en cas d'orage subit.

Samedi en début d'après midi un groupe de 5 spéléologues dijonnais s'engagent dans le gouffre en estimant leur sortie vers 20 heures. Malheureusement l'un d'entre eux fait une chute sur le dos après avoir passé la fameuse étroiture de moins 110. Il présente des douleurs au dos et au bassin et il ne peut pas se mouvoir ce qui laisse supposer des fractures.

Aussitôt deux de ces collègues remontent pour faire engager les secours (durée de la remontée environ deux heures) tandis que les deux autres installaient le mieux possible le blessé.

Aussitôt alerté le centre de traitement des alertes des pompiers (CTA/CODIS) engage de très gros moyens devant la suspicion de fracture de bassin et la difficulté d'évacuation. Ces moyens augmenteront en puissance. Le préfet qui est le responsable des secours délégue au sous préfet de l'arrondissement la responsabilité des secours qui a à disposition les pompiers dont l'équipe GRIMP (Groupe de reconnaissance et d'intervention en milieu périlleux) et d'autres personnels de logistique mais aussi des personnels du Secours Spéléo Français qui sont aptes à porter secours dans un gouffre car se sont des spéléos confirmés. NB : c'est le préfet qui désigne le conseiller technique départemental du Spéléo Secours Français. Et c'est le conseiller technique SSF qui est chargé de créer les différentes équipes aptes à intervenir dans le monde souterrain avec les différentes spécialités (médicale, agrès de déplacement, téléphone, logistique ...).

Au fur et à mesure les différents intervenants se sont engagés en équipe (contact avec le blessé et logistique, équipe médicale avec médecin spéléo; téléphone souterrain, préparation d'équipements de remontée de la civière et surtout équipe spécialisée dans la désobstruction notamment l'étroiture de moins 110 (maniement d'explosifs).

La prévision de sortie de la civière a été maintes fois reportées face aux différentes difficultés de cheminement de la civière. Ce n'est que le lundi vers 15 h que le blessé a pu voir le soleil et sous la pluie. Il aura fallu 16 heures de progression depuis de premier point chaud où était installé le blessé pour atteindre la sortie.

Après un bilan médical approfondi dans la tente du SDIS 25 le blessé a été transféré au CHU de Besançon par Dragon 25 l'hélicoptère de la Sécurité Civile. Au  dernière nouvelles le spéléologue souffrirait notamment d'une fracture du fémur.*

Un sauvetage exemplaire qui a nécessité environ 150 intervenants ( pompiers, spéléos du SSF dont certains venant des départements voisins ,gendarmes, autorités civiles et préfectorales ...). Certains spéléos  sont restés 20 heures auprès du blessé et ils étaient pris en charge par le personnel médical des pompiers dès leur sortie

Photos Est Républicain

Grimp 1.jpg

Les premiers véhicules de pompiers arrivent

Grimp 2.jpg

Prise en charge du blessé sur civière par les pompiers du GRIMP à la sortie du puits et il reste encore la tyrolienne de la doline

pour arriver à la tente médicale du SDIS 25

Fabrice casque jaune et combinaison bleue aperçoit enfin le soleil sous la pluie

Arrivée en haut de la doline

200-personnes-ont-ete-mobilisees-pour-le-remonter-sain-et-sauf-le-week-end-dernier-photo-er-ludovic-laude-1621097480.jpg

 

photo-l-l-1621098792.jpg

Vue générale de la doline

au fond on aperçoit l'entrée du gouffre

photo-er-ludovic-laude-1621097475.jpg

Arrivée dans la tente médicale du SDIS 25

photo-er-veronique-olivier-1621097475.jpg

Photo Véronique Olivier

Installation du blessé à moins 120 mètres

.

N'oublions pas que les sauveteurs du Spéléo Secours Français 25 sont tous engagés en temps que bénévoles. La Fédération Française de Spéléologie est la seule association sportive à avoir créé et formé les équipes de secours au sein du SSF et assurent les dits secours sous l'autorité préfectorale.

Les accidents en milieu souterrain sont rares en raison de la prévention des risques et aussi la bonne formation des pratiquants qu'elle soit technique et pratique. Malheureusement la chute peut arriver. Et une blessure qui pourrait paraitre sans trop de gravité sur le plancher des vaches génère des problèmes d'évacuation si peu que la cavité présente des difficultés gênant la progression de la civière.

Dans le cas de ce sauvetage au gouffre du Vauvougier le 8,9 et 10 Mai c'est une autre "paire de manches" ! mais les spéléos du SSF ont su faire face !

Au Vauvougier le 16 juillet 1986 (il y a 35 ans) un spéléo belge suite à une fausse manœuvre a dévissé dans le puits d'entrée de 38 mètres depuis le départ, il a glissé le long de la corde d'équipement pour se retrouver sur le palier à moins 38 mètres en bascule au dessus du puits de 12 mètres. Les deux premiers pompiers arrivés auprès du spéléo ont pu constater que le bilan médical était très favorable : brulure à une main par le frottement de la corde et douleurs dans un pied sans troubles neurologiques. Aussitôt placé  en civière il a pu être treuillé en surface par la deuxième équipe de pompiers arrivés en renfort (dont votre blogueur). Dans le même temps le SSF arrivait. Cette intervention de secours a duré pas plus de 2 heures .

* Une fracture du fémur peut être dangereuse si elle est déplacée et surtout si le blessé a été manipulé sans précaution particulière. Dans le cas présent on peut dire que le spéléo dijonnais a été parfaitement pris en charge par l'équipe médicale (immobilisation du membre inférieur et du dos dans le civière adaptée, sédation anti douleurs etc etc) et que la manipulation par les différentes équipes de brancardage de la civière a été effectuée avec une parfaite maitrise des problèmes de déplacement pouvant survenir.

Ce gouffre je l'ai déjà fait maintes et maintes fois il y a de nombreuses années. Comme j'ai pu le dire un gouffre sans dangers particuliers mais mais la pratique n'est pas pour des débutants. Maintenant je suis l'actualité telle qu'elle se présente.

 

25/02/2021

Raymonde la centenaire nous quittés, Elle fut, elle restera

Modifié le 25 février 2021 à 14 h 30

Elle fut, elle restera !

(voir l'épitaphe ci dessous sur le galet funéraire et dans l'album photo)

_____________________________________________________________________________________________

 

Fêtée dignement par la municipalité le 13 mars 2020 Raymonde (5 filles,15 petits-enfants, 21 arrière-petits-enfants) a vécu le premier confinement sans problème. L'ADMR est revenue chez elle. 4 de ses filles ont toujours été très présentes et dévouées. Le deuxième confinement est arrivé. Raymonde s'en est fait une raison. Elle était là toujours vaillante qui aimait profiter du beau temps pour faire sa promenade quotidienne autour de sa grande maison, dépendre et plier son linge qui avait été lavé et pendu par les aides-ménagères. Samedi 7 novembre elle avait passé une excellente journée. Dimanche matin 8 novembre elle ne s'est pas réveillée.

Raymonde née le 13 mars 1920 est décédée à l'aube de sa 101 e année. Elle n'aura pas eu le bonheur de connaitre son 22 e arrière-petit-enfant qui est attendu pour le 13/14 novembre.

Elle est partie rejoindre Laurent son époux décédé en 1994 dans la tombe familiale.

Le galet sera  déposé quand la stèle tombale sera remise en place. Mise en ligne le 22 février 2021.

DSC_2652 (Personnalisé).JPG

DSC_2660 (Personnalisé).JPG

Adieu Raymonde. Le souvenir reste.

Raymonde 3, 4 et 5 (2).jpg

Voir note du 21 mars 2020 "Domprel honore sa première centenaire"

*

Le 17 novembre dans l'après midi, Hortense a poussé ses premiers cris.

C'est le 22e arrière-petit-enfant de Raymonde.

 

Message des auteurs Le Tour de France des Ainés

Livre où Raymonde occupait 5 pages

 

Bonjour,


C’est avec une profonde tristesse que nous apprenons la disparition de Raymonde. Nous garderons en mémoire son humour et sa force de caractère.
Nous nous associons à votre peine et nous vous adressons toutes nos pensées en cette période difficile.


Bien à vous,

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

22/02/2021

Les Galets des anges

A la mémoire des défunts

Nathalie, une jeune quinquagénaire, a eu l'idée, suite à un deuil familial, de faire autre chose que ce que l'on voit sur les tombes.

Ses premiers essais ont été très encourageant et devant tant de succès Nathalie a décidé de continuer. Elle peint des galets achetés dans une gravière. Les galets petits, grands, ronds, ovales , ornés de fleurs, d'anges, de colombes, d'épitaphes, suivant le choix des familles ... iront se poser sur les tombes en mémoire des défunts. Une technique bien particulière qu'elle a créée : un dessin au crayon de papier, remplissage au stylo de peinture acrylique de différentes couleurs et passage de lasure incolore très haute protection en plusieurs couches. La dernière couche donne une finition superbe.

Chaque galet peint est une pièce unique. Bien sûr la pierre peut présenter quelques petits défauts mais ça fait sa particularité. Le galet ne subit aucune transformation physique.

Vous pouvez contacter Nathalie au travers de son site internet   www.lesgaletsdesanges.fr

Photo Jean-Jacques Compagnon

DSC_2652 (Personnalisé).JPG

Un galet personnalisé que j'ai fait faire récemment

pour rejoindre une tombe familiale

Longueur 23 cms poids 2,850 kgs

DSC_2652 (Personnalisé).JPG

DSC_2660 (Personnalisé).JPG

 

21/12/2020

Le sentier animé

Pierrefontaine-les-Varans, le bois des Epaisses.

IMG_4381 (Personnalisé).JPG

Bienvenue aux Epaisses

IMG_4382 (Personnalisé).JPG

Bonjour les enfants, bonjour les parents

IMG_4383 (Personnalisé).JPG

Mon beau sapin

Image (446).jpg

C'est chouette de suivre la chouette

Déjà au premier confinement les habitants du quartier des Épaisses se sont interrogés : Nous devons faire quelque chose pour tous. Beaucoup de réflexion : quand, comment et où !
A partir d’un conte "Mon beau sapin" les voisins du quartier auxquels se sont joints progressivement des habitants du village soutenus par Familles Rurales, Facilatiss et la bibliothèque municipale ont investi la forêt qui débute au bout du chemin des Épaisses. Le balisage de la première partie est dédié au conte "Mon beau sapin" avec de nombreux panneaux et décorations. Le deuxième circuit fléché par une chouette invite les visiteurs à décorer ce sentier toujours sur le thème de Noël.
Ce sentier animé reste ouvert du 19 décembre au 17 janvier.
Extrait du conte "Mon beau sapin" qui a motivé les habitants du quartier : "Un petit garçon a trouvé un sapin dans la forêt et est bien décidé à en faire le plus beau des sapins de Noël. Mais il n’y a plus de pommes chez lui pour le décorer. Il se rend donc chez ses amis Marcel, Théo et Juliette qui ont eu de drôles d’idées de décorations… À voir sur la page F la forêt des Épaisses.
Une ballade à faire en famille avec votre masque et en prenant les distances.

Merci Simona, Florie, Corinne et les autres ... Une idée géniale !

Crédit Photos Simona

 

 

 

10/12/2020

Le traineau abandonné

On dirait que le traineau a été abandonné devant chez Marina ! Le père Noël est où ? et les rennes ?

Rassurez vous, malgré les soucis liés à la fermeture temporaire de son hôtel bar, en raison des décisions gouvernementales  pour la protection contre la pandémie COVID 19 Marina a tenu à faire une belle décoration.

Un traineau d'antan garni de cadeaux (faux) a trouvé sa place devant l'entrée de l’hôtel d'Artiste. Bravo Marina. Belle initiative.

Courage Marina.

Photo Jean-Jacques Compagnon

Père Noël 1.jpg

Bon Noël 2020

09/12/2020

La sculpture sur bois

Tout juste 23 ans. Et il est doué pour manier les petites tronçonneuses. Sa spécialité : sculpture des animaux de la forêt ou même de la ferme. Des troncs d'épicéa déracinés récupérés dans la forêt devant chez lui, une recherche de forme sur internet et le voilà au travail avec 3 petites tronçonneuses avec des chaines affutées avec différents angles et le voilà au travail.

Sa dernière œuvre : un veau couché. 65 cm et 20 kgs. 50 heures de délicat travail.

Il ne reste plus qu'à passer une couche d'huile de lin  et peindre quelques tâches aux couleurs de la race montbéliarde. Et à le baptiser.

Photo Jean-Jacques Compagnon

DSC_2622 (Personnalisé).JPG

29/11/2020

Où est passé Olaf !

Olaf, un sympathique Jack Russell, est arrivé récemment à Domprel dans sa nouvelle maison. Il a du avoir le mal du pays, de son ancienne maison. Il est parti, on ne sait où ! Peut être a t il voulu retrouver son ancien "chez lui". Si vous le voyez vous pouvez l'approcher il est très gentil. Merci de me prévenir au 06.82.97.97.72.

Petite précision : Olaf est tatoué

Merci.

Image (439).jpg

Olaf