Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/01/2019

Allo Orange ! Y a le téléfon qui son mais personne répond. Et personne répare !

Modifié le 26/01/2019 à 16 h :

Le technicien ne m'a pas appelé comme prévu mais il est venu directement sur place avec une nacelle et a réparé la grossière erreur des "pingouins d'hier". Maintenant les deux abonnés ont retrouvé leur ligne téléphone.

On peut imaginer que Orange a quand même compris la situation. Dans le cas contraire celà aurait pu apporter beaucoup de complications.

____________________________________________________________________________________

Modifié le 26/01/2019 à 8 h : voir note ci dessous

Oh Orange (ou plutôt une société sous-traitante) est venue effectuer la réparation ce vendredi 25 janvier dans la matinée. En "deux temps trois mouvements" la pièce métallique retenant de bouquet de 15 câbles a été changée. Mais voilà il fallait vérifier les bonnes connexions dans le boitier qui était resté ouvert. Celà n'a pas été fait ! 2 abonnés (un couple nonagénaire et une dame seule de 99 ans avec téléassistance) se voient privés de téléphone. Après moults appels au 3900 et un signalement sur le site internet il semblerait que Orange ne soit pas pressé de venir remettre en service ces deux abonnés. On me proposait de venir dans la 1re semaine de février. Après on me demande de dire à ces personnes d’appeler le 39OO (comment voulez vous qu'elles fassent sans téléphone et à leur âge ! ) Enfin bref j'ai passé 2 fois 40 mn au téléphone avec chez Orange. Mon interlocutrice a enfin compris qu'une grossière erreur de travail a été faite par l'équipe du matin venue réparer (je dirais même une incompétence totale). On m'a promis qu'un technicien va m'appeler ce samedi matin.

Si il devait arriver quelque chose de grave à ces deux abonnés (absence de soins immédiats car plus de téléphone) la presse s'en fera un large écho en prévision d'une plainte pour non assistance à personne en danger.

Où en est la sollicitude et la promptitude de France Télécom que nous avons connu il y a des années !

___________________________________________________________________________________

Orange, ex France Télécom, laisse à désirer dans l'entretien des lignes téléphoniques aériennes entre poteaux bois Orange ou sur pylônes béton EDF que ce soit en extérieur ou dans les villages.

Lors d'un soucis (boitier défoncé, poteau bois cassé ou pourri, câbles qui trainent au sol...) il faut téléphoner au 3900   (essayez et vous m'en direz des nouvelles ) vous êtes renvoyé sur le site internet Orange (comment qu'il faut faire si on n'a pas une connexion internet ! ) et il faut remplir des cases et envoyer. Oh une chose est sûre c'est l'accusé de réception de la demande mais aussi la venue d'un technicien en costard cravate pour étudier si il faut une échelle de 7 mètres ou 12 mètres ou une nacelle ou autre matériel. Cette venue est possible au bout de 8 jours. Après l'attente sera longue, très longue de 3 semaines à 3 années ...

Pendant ce temps le danger est omniprésent  (chute de câble, de coffret ...). En cas de coupure de réseaux : plus de téléphone fixe, plus d'ADSL et ses fonctionnalités, plus de téléphone mobile si celui fonctionne avec une Femtocell, plus de téléassistance  ...

Récemment à Domprel le phénomène est apparu sur un pylône béton. La pièce métallique retenant un bouquet de 15 câbles a cassé et le boitier de connexion est ouvert. Les câbles tiennent que par eux mêmes et en présentant une flèche importante en direction du pylône aval.

Orange a été prévenu au travers du site internet il y a 15 jours. Orange a eu le toupet d'envoyer un mail au premier demandeur (la mairie) pour dire : ça y est c'est réparé. Un  sacré mensonge pour essayer de se débarrasser de cette demande. L'affaire n'en reste pas là.

Une deuxième demande d'un particulier a été faite.

Orange a avoué qu'il se désintéressait de l'entretien de son réseau actuel en attendant l’installation de la fibre en réseaux souterrains. 

Par contre les factures Orange arrivent bien chez les abonnés et gare à ceux qui oublient de payer .

Affaire à suivre ! éventuellement dans la presse.

Photos Jean-Jacques Compagnon

DSC_1736 (Personnalisé).JPG

La veille de la prise de cette photo Orange a certifié par mail que c'était réparé

DSC_1731 (Personnalisé).JPG

Le danger est omniprésent

11/01/2019

Les Rois Mages sont là

Balthazar, Melchior et Gaspard, les trois rois mages, ont fait leur rentrée dans l'église Saint Martin de Domprel ce dimanche 6 janvier jour de l’Épiphanie. Ils sont venus, selon la tradition, rendre hommage à l'enfant Jésus et à la vierge Marie. Une superbe crèche avec 15 éléments taillés dans du bois de chêne massif avait été installée avant Noël. Certains éléments tels les rois mages font 52 cms de hauteur. La crèche rejoindra son lieu de stockage à la fin de janvier.

Rendons hommage à Colette qui dès sa retraite d'agricultrice en 1983 a troqué la traite des vaches et le tricot pour les ciseaux à bois et le maillet. Elle n'y connaissait rien en sculpture mais sa foi en Dieu l'a guidée dans son chef d’œuvre.  7 mois après et avec 900 heures de travail Colette avait présenté sa crèche complète dans l'église de Pierrefontaine-les-Varans pour Noël. Elle avait, dit elle, réalisé cette crèche pour remercier Dieu et la Sainte Vierge de l'avoir maintenu en vie.

Propriété de la famille de Colette cette crèche sera offerte pour la petite église de La Sommette berceau de la famille ou alors l'église Saint Martin de Domprel. Dès qu'un accord sera intervenu entre la famille et la paroisse cette crèche rejoindra son nouveau stockage pour y être installée à chaque Noël, les rois mages n'arrivant que le jour de l’Épiphanie.

Un véritable chef d’œuvre ! sans compter les nombreuses sculptures réalisées pour ses enfants et petits-enfants, toutes ayant trait à Dieu, Jésus, la vierge ...

Photos Jean-Jacques Compagnon

DSC_1721 (Personnalisé).JPG

900 heures de travail

DSC_1722 (Personnalisé).JPG

Ballthazar, Melchior et Gaspard, les trois rois mages

DSC_1720 (Personnalisé).JPG

 

 

07/02/2017

La disparition des cabines téléphoniques

C'était annoncé ! Les cabines téléphoniques disparaissent les unes après les autres. Il est vrai qu'elles n'ont plus d'utilité. Tout le monde a le téléphone fixe mais aussi un téléphone mobile (les belges disent un GSM).

En 1981 une cabine avait été installée entre deux maisons sur la place à Domprel. Elle remplaçait la dame "téléphone" chez la Jeanne.

La cabine, elle en aura rendu des services aux habitants du village mais aussi aux usagers de la route. Elle aura aussi servi pour tourner une séquence de film en 2008 "L'Apprenti", sorti en salle et en DVD.

Ce mardi 7 janvier dans la matinée en rien de temps la cabine a été démontée et l'emplacement rendu propre.

Un souvenir local qui disparait ! Maintenant à vos portables ! (quand ça veut bien passer !

Photos Jean-Jacques Compagnon

DSC_0583 (Large).JPG

Et voilà ne cherchez plus la cabine

DSC_0579 (Large).JPG

Allo y a le téléfon qui son ! mais y a plus person qui répond

05/01/2017

La magie de la neige et des lumières

Une simple photo prise à 20 h 02 ce jeudi 5 janvier !

Le sapin illuminé peut nous faire penser à la célèbre tour Torre Agbar à Barcelone.

L'église Saint-Martin, en arrière plan, montre la beauté de sa façade.

Photo Jean-Jacques Compagnon

Sous la neige Domprel.JPG

Et tombe la neige !

14/07/2016

Les éoliennes

Si les éoliennes implantées sur le site du Lomont (voir la note du 04/03/2014) n'impactent pas la vie des villages environnants, il n'en est pas de même dans d'autres lieux.

Bien des villages ont eu des études pour des projets éoliens. Les communautés de communes ont donc repris la compétence de ces études de projet. Actuellement il n'est pas rare de voir ici ou là des projets se mettre en place avec l'aval des conseils municipaux. La population (les électeurs) est avertie très souvent au dernier moment.

A Domprel, Grandfontaine-sur-Creuse, Longechaux et Avoudrey la population a reçu un dépliant d'information concernant un projet de 8 éoliennes sur ces 4 communes. Dans le même temps un mât de mesure des vents (99,15 mètres de hauteur) a été monté dans un terrain communal sur une de ces communes sans que les habitants soient avertis. Ce dépliant invitait la population a venir découvrir dans les mairies le début du projet jusqu'à sa finalité grâce à de nombreux panneaux, à une animation vidéo et aussi aux réponses fournies par les promoteurs de ce projet. Beaucoup de questions et d'interrogations sur la pollution visuelle, sonore, les effets sur la santé ... La réglementation française impose une distance minimale de 600 mètres entre une éolienne et une habitation ou un autre bâtiment. Sur ce projet les promoteurs garantissent une distance de 750 mètres (faut il qu'elle soit respectée ! ).

Avant l'enquête d'utilité publique prévue courant 2017 une grande réunion publique aura lieu début septembre 2016 et la population des 4 villages y sera conviée. Nul ne doute que les questions seront très nombreuses. Certaines contraintes sont gênantes, très gênantes ! pour la population et aussi pour les agriculteurs . Les belles montbéliardes en pâtiront !

Lors de ces permanences publiques un habitant s'est offusqué de voir dans l'animation vidéo le gros plan de sa maison. Il a fait remarquer que la publication de photos individuelles (personnage ou habitation) est soumise à autorisation de la personne ou du propriétaire concerné et se réserve de la suite à donner.

Chez nos voisins suisses la réglementation impose une distance de 10 fois la hauteur de l'éolienne (exemple pour une éolienne de 180 mètres de hauteur 180 mètres X 10 = 1.800 mètres. Mais en parallèle les suisses sont en cours de projet pour 19 éoliennes de 180 mètres juste à la frontière (Val de Travers/Haut Doubs) et situées entre 500/700 mètres des habitations françaises (Les Verrières-de-Joux) et dans la lignée d'un château classé. Une association de défense de l'environnement s'est créée. En réponse aux riverains français la société suisse a dit (je cite) qu'il y avait un mur à la frontière et quelle ne tenait pas compte des avis français. Renversons le problème ! Si les français voudraient créer ce même projet à proximité de la frontière et dans les mêmes conditions, comment seraient ils reçus par les suisses ?

Pour faire tourner les éoliennes il faut du vent mais il faut également compter sur le vent de contestation pour les empêcher de tourner !

Oui aux éoliennes mais pas n'importe où et n'importe comment !

 

Photo Jean-Jacques Compagnon

DSC_0237 (Large).JPG

Le mât de mesure culmine à 99,15 mètres pour une période de un an au minimum

08/05/2016

Commémoration du 8 mai 1945

Dans chaque village ayant un monument aux morts la population s'est rassemblée autour de la municipalité pour se souvenir de la fin de la deuxième guerre mondiale le 8 mai 1945.

Aujourd'hui il y avait une brève cérémonie au monument aux morts de Domprel pour commémorer la fin de la deuxième guerre mondiale. Certes peu de monde mais beaucoup de ferveur en mémoire de ceux qui ont perdu la vie pour sauver notre patrie.

Après la lecture du message du ministre des anciens combattants Madame le maire de Grandfontaine-sur-Creuse a souligné que le devoir de mémoire  doit perdurer pour se rappeler  les dizaines de milliers de soldats qui ont perdu la vie au cours de ce conflit mais aussi tous les résistants qui ont défendu l'intégrité de notre territoire par des actions contre l'ennemi.

Photos Jean-Jacques Compagnon

DSC_0039 (Large).JPG

       La population recueillie

 

DSC_0040 (Large).JPG

      Discours de Mme le maire

 

 

11/11/2015

Commémoration de la fin de la Grande Guerre

Dans tous les villages ayant un monument aux morts la population se rassemble le 11 novembre pour se souvenir de cette terrible guerre qui a pris fin le 11 novembre 1918 et pour rendre hommage aux 15.000.000 de morts.

Dans l'hexagone il n'y a que 30 villages qui n'a pas eu à déplorer de morts. Aujourd'hui les cérémonies se font par secteur notamment dans les zones rurales. C'est ainsi que les municipalités de Domprel et Grandfontaine-sur-Creuse dont le monument aux morts est commun pour les deux villages ont reçu les anciens combattants, les portes drapeaux, les élus des villages voisins, les représentants de la gendarmerie et de l'armée et les populations pour une cérémonie sobre. Les discours du maire de Domprel et du président des Anciens Combattants du secteur ont été le reflet du devoir de mémoire. L'appel des morts, les dépôts de gerbes, la minute de silence ont été le symbole  de cette journée de ce devoir de mémoire.

Moment très émouvant quand un groupe d'enfants des écoles ont entonné une vibrante marseillaise.

Photos Jean-Jacques Compagnon

DSC_1522 (Large).JPG

Les enfants entonnent la Marseillaise

DSC_1520 (Large).JPG

Le président des anciens combattants

DSC_1514 (Large).JPG

Les autorités

DSC_1519 (Large).JPG

Le maire de Domprel

DSC_1512 (Large).JPG

vue d'ensemble

28/10/2014

Un dimanche à la chasse

 

Initié par la fédération départementale de la chasse la journée Un dimanche à la chasse avec pour slogan Chassez les idées reçues a été un succès.

L'AICA de Domprel/Grandfontaine-sur-Creuse présidée par Claude a reçu 13 invités de 71 à 14 ans non chasseurs dont votre serviteur.

Nous avons pu comprendre la chasse et les chasseurs qui sont en réalité des protecteurs de la nature. Equipés de gilets fluo nous avons suivis différentes équipes (chasse au petit gibier ou au gros gibier). La formation obligatoire des chasseurs, le règlement du prélèvement, la sécurité des armes, du tir, les miradors, la cohabitation avec les randonneurs dans la forêt ... tout a été expliqué.

Personnellement  j'en suis sorti presque entière enrichi (j'ai bien dit presque). Le seul hic que je puisse avoir c'est la chasse le dimanche, jour privilégié des randonneurs. Mais la forêt appartient à tout le monde !

Le clou de cette journée a été la brillante démonstration d'un chien de sang qui a, dans un temps record, trouvé l'emplacement d'un sanglier blessé à partir de l'endroit où il a été touché par un tir *.

Quelle belle convivialité au cours du repas pris en commun et dont le plat principal était du chevreuil.

Merci à l'AICA de Domprel/Grandfontaine-sur-Creuse pour cette magnifique journée.

* Les chiens de sang ne sont dressés que pour la recherche de gros gibier touché par un tir. Leurs maitres qui sont assermentés ne sont en général plus chasseurs et exercent bénévolement à la demande des chasseurs.

Photos Jean-Jacques Compagnon  

DSC_0831 (Personnalisé).JPG

Breffing

DSC_0849 (Personnalisé).JPG

Fin de la battue au gros gibier

DSC_0852 (Personnalisé).JPG

Les chasseurs et les invités admiratifs devant  Ynouck le chien de sang et son maitre

DSC_0841 (Personnalisé).JPG

Claude explique la nécessité d'un mirador pour le tir au gros gibier lors d'une battue

 

 

24/05/2013

Les caprices de la météo

Du jamais vu ! fin mai 2013

 

DOMPREL : Jeudi 23 mai dans l'apm et vendredi 24 mai le matin :

il neige ! eh oui ! à 720 mètres d'altitude

L'année passée, à cette époque, les agriculteurs avaient déjà largement commencé la fenaison.

Que va devenir le jardin : les haricots vont pourrir avant de sortir de terre , les courgettes vont geler, les plants de salade vont souffrir ! peut être les choux récemment repiqués vont ils tenir le coup ! la terre est gorgée d'eau depuis une dizaine de jours !

De mémoire d'anciens cela doit faire 60 années que nous n'avons pas vu des conditions météo comme maintenant.

Bon pensons à ceux qui ont été dévastés et meurtris récemment par les inondations.

Photo JJ C

 

IMG_2402[1].JPG

Jeudi à 14 h 47

 

 

 

23/01/2013

Autrefois il y avait une école

Les greniers ou les placards réservent parfois bien des surprises.

Merci aux familles qui m'ont confié ces photos d'école.

Tous les enfants ont été reconnus.

Maintenant ils sont octogénaires, bientôt nonagénaires pour certains et aussi quinquagénaires

Scann photos JJ C.

Image (59).jpg

1933 intitutrice Thérèse Burnel

Image (36).jpg

1940 institutrice Thérèse Burnel

Image (47).jpg

1970 institutrice Yvette Liniger