Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/02/2018

Je suis Alice, j'ai 3 ans et je veux vivre

Alice une petite fille pleine de malice et de gentillesse est malade. Eh oui à 3 ans une tumeur au cerveau diagnostiquée au mois d'août 2017 au CHU de Besançon. Les spécialistes appellent cette maladie "une tumeur Rhadoïde atypique".

Alice a été opérée à Nancy et elle suit un protocole de soins de 46 semaines. Là elle est dans un service hospitalier à Strasbourg où elle subit la tomothérapie  (radiothérapie sous scanner) seul centre régional qui pratique ce traitement. Certains soins du protocole venant des États Unis se feront à Besançon, Nancy, Paris et donc Strasbourg.

Quelle est belle notre petite Alice même sans cheveux. Joyeuse, rieuse, espiègle elle montre une très grande force de courage.

Une association vient d'être créé "Les Anges gardiens d'Alice".

En effet le corps médical a demandé aux jeunes parents d'être présents en permanence vers Alice. Leur présence est un pas de plus vers la rémission de la maladie. La maman s'est mise en disponibilité, le papa qui a mis son activité artisanale en sommeil et la grand-mère qui s'est rendue disponible se partagent la présence auprès de Alice. Les jeunes parents n'ont plus de salaire fixe, les déplacements et l'hébergement hospitalier sont couteux. Mais les grands-parents sont là et ils assument l'aide auprès des parents d'Alice. De nombreux dons affluent de la part d'associations locales ou même de personnes privées. Pour le moment toutes ces sommes sont sur le compte bancaire de l'association (compte bloqué).

Le comité des fêtes de Laviron, village natal de la maman et où résident les grand-parents, organise le 3 Mars 2018 à 19 h 30 une marche aux flambeaux en présence d'une partie de la famille. Tous les bénéfices seront intégralement reversés à l'association "Les Anges gardiens d'Alice". Facebook "comité des fêtes de Laviron".

Venez nombreux pour aider Alice et sa famille.

Tous  ensemble pour Alice, Marchons ...

 

 

Image (284) (Personnalisé) (2).jpg

Affichette Comité des Fêtes de Laviron

09/11/2014

Nathalie nous a quittés

Dès 2009 j'ai écrit plusieurs notes dans la catégorie La maladie et le courage. Je parlais de Marie-Laure une mère de famille de 39 ans atteinte d'un cancer incurable et ses jours étaient comptés. Marie-Laure se battait pour que ses 4 enfants ne soient pas séparés. Elle est partie en aout 2009.

Vu de l'extérieur nous compatissons envers les familles mais quand cela arrive dans sa propre famille c'est encore plus difficile.

La femme de mon fils vient de nous quitter. Nous l'avons accompagnée hier pour son dernier voyage. Au cours d'une brève cérémonie civile au crématorium j'ai rendu hommage à Nathalie et j'ai lu un conte d'Amazonie qui parle de la vie et de la mort " Mais pourquoi pleurez vous". Elle allait avoir 44 ans le 22 novembre. Dans ce malheur qui vient de nous frapper, il y a eu une belle chose : Nathalie et mon fils Stéphane se sont mariés le 30 août de cette année. Une belle preuve d'amour !

Sacrée maladie que le cancer ! Une récidive et ça gagne le corps avec des souffrances incroyables .

Une amie a été atteinte du même mal il y a 12 ans avec récidive quelques années après. Elle a pu s'en sortir.

Françoise a une livre en gestation car elle a voulu parler de la maladie mais aussi de la réaction de l'entourage familial et des amis. Et aussi son admiration pour le corps médical si dévoué. Je l'ai quelque peu aidé et conseillé. Elle vient de me promettre de s'y remettre et de me laisser une place dans ce livre, son livre. Je le ferai pour rendre hommage à ma belle fille mais aussi aux autres personnes malades ainsi qu'à l'entourage familial.

DSC_0890 (Personnalisé).JPG

Adieu Nathalie

 

 

Pourquoi pleurez-vous ? (Conte d’Amazonie)

 On a tendance à penser que la mort est une décision divine…En fait, c’est l’homme lui-même qui décide de sa mort, même s’il ne s’en rend pas compte car cela vient du plus profond de son cœur et de son être…

Un jour donc, l’homme décide que son âme doit quitter son corps…il ne se rend compte de rien, travaille, mange et dort normalement, mais, quand cette décision est prise, les dieux du vent, de l’eau et de la terre viennent cueillir au coin de ses lèvres, durant son sommeil, son âme.

Ils la posent délicatement sur une fleur de lotus et vont l’offrir au dieu de la pluie ; celui-ci se demande bien ce qu’il peut faire d’une âme aussi petite et donc la refuse.

Les dieux du vent, de la terre et de l’eau installent donc cette petite âme dans une petite jarre et s’en occupent : ils la nourrissent de mots tendres, de senteurs portées par le vent, d’odeur des fleurs…et la petite âme grandit. Elle grandit tellement qu’elle se trouve à l’étroit dans cette jarre, alors les dieux la prennent délicatement et l’installent dans une jarre de taille moyenne. A ce moment-là, l’homme se sent fatigué mais peut encore aller dans sa vie… Les dieux nourrissent à nouveau cette âme qui grandit à son aise jusqu’à ne plus tenir dans cette deuxième jarre. Les dieux, contents comme des pères devant leur enfant, l’installent alors dans une troisième jarre, la plus grande qu’ils aient. A ce moment-là, l’homme s’alite, il sait que son temps est compté. Les dieux continue de la nourrir de mot d’amour, de tendresse, de senteur du vent…

Et puis vient le moment où l’âme se sent trop à l’étroit dans cette urne, alors les dieux du vent, de la terre et de l’eau ouvrent la jarre, l’homme à ce moment-là meurt et l’âme, acceptée par le dieu de la pluie jaillit… elle parcourt l’univers, vole aux quatre point cardinaux, pleure de joie à cette liberté trouvée, à cette vie qui est là …

Elle retourne alors au-dessus de ce corps qui l’a hébergée durant des années et se trouve surprise de voir la famille en pleurs et si triste ; « regardez-moi, je suis là, je suis libre, je vis… j’ai enfin trouvé ce que j’attendais depuis si longtemps, je suis immortelle !!! Pourquoi pleurez-vous ? Regardez-moi ! »

Mais chacun dans sa tristesse, personne ne lève les yeux…personne ne prend le temps de l’écouter…

Alors l’âme repart vers le monde de l’immortalité en questionnant « Mais pourquoi pleurez-vous ? Pourquoi pleurez-vous ? »

 

 

 

21/06/2012

Des nouvelles des enfants de Marie-Laure Picat

Le conseil général du Loiret refuse de communiquer des nouvelles des enfants de Marie-Laure Picat. La seule chose que nous avons pu savoir c'est que les 4 enfants vont bien et qu'ils se trouvent dans un village d'enfants géré par le conseil général à Orléans.

Si d'autres informations me parviennent je ne manquerai pas de vous informer au travers de ce blog.

25/03/2011

Les enfants de Marie-Laure Picat - Mézonniaud

Dès le 26/11/2008 vous avez pu lire de nombreuses notes concernant le combat de Marie-Laure pour préserver ses 4 enfants. Atteinte d'un cancer en phase terminale, Marie a voulu que ses enfants restent, après son décès, ensemble dans une même famille d'accueil. Les différents organismes sociaux du conseil général du Loiret ont accepté. Quelques temps avant le décès de leur maman les 4 enfants étaient dans cette famille d'accueil. Leur papa, très souvent absent, n'avait pas beaucoup la fibre paternelle.

Hier, 24 mars 2011, j'ai appris des informations contradictoires concernant la perénnité de cette fratrie. Après vérification auprès du conseil général du Loiret j'ai pu savoir ce qu'il en était exactement.

L'ainée de cette fratrie, qui a maintenant 14 ans, a souhaité vivre seule dans une autre famille d'accueil. Ses 3 frères et soeurs sont dans un foyer d'accueil spécialisé du conseil général, toujours dans le département du Loiret.

Rassurez vous, les enfants vont bien et s'épanouissent. Ils se voient régulièrement. Leur papa, qui a laissé son métier de chauffeur routier, a un peu plus de temps à leur consacrer. Il a toujours l'autorité parentale.

Le conseil général a à coeur le bien-être des enfants et a toujours oeuvré dans ce sens.

Je tiens à remercier le conseiller général du Loiret, chargé du suivi de ces 4 enfants, pour la sympathie de son accueil téléphonique et les nombreuses précisions fournies face à mes interrogations. Merci aussi à la mairie de Puiseaux qui m'a aiguillé dans mes recherches.

Le livre de Marie-Laure Picat Le courage d'une mère paru en début 2009 aux éditions 0H ! Editions et distribué par France Sélection n'est plus disponible. Toutefois vous pouvez vous le procurer en demandant à votre libraire qui le commandera chez l'éditeur ( il en reste quelques uns en stock).

Marie-Laure et ses enfants

marie-laure_et_ses_enfants.jpg

 

03/06/2010

Le courage d'une mère

Marie-Laure Picat-Mézzoniaud.

Le courage de cette mère de famille a ému toute la France et même au delà.

Dans la catégorie "La maladie et le courage" j'y ai consacré de nombreuses notes qui resteront dans le blog.

Je viens de lire son livre qui m'a été offert hier. Un livre écrit par elle même avec la collaboration de Anne Berhod. Un livre vrai, réel, authentique. Je vous le recommande vivement.

Je viens de savoir que ses 4 enfants sont bien dans cette famille d'accueil et qu'ils vivent dans l'amour et le souvenir de leur maman depuis son départ le 9 août 2009.

Couverture du livre "Le courage d'une mère" par Marie-Laure Picat et Anne Berhod; réédité par le club France Loisirs avec l'autorisation de Oh ! Editions

IMG_2356.JPG
La dernière phrase du livre.
"J'espère simplement qu'ils ne manqueront jamais d'amour et qu'ils seront heureux"
Marie-Laure raconte sa jeunesse très difficile et par après son calvaire ! mais aussi le formidable élan de solidarité qui l'a entouré. JJ C.

 

10/08/2009

Marie-Laure Mézonniaud-Picat nous a quitté

Marie-Laure Mézonniaud-Picat nous a quitté.

Vous avez pu suivre dans ce blog les différentes notes, depuis novembre 2008, concernant le courage de cette mère de famille atteinte d'une maladie dont l'issue était fatale.

Marie-Laure se sachant condamnée a voulu que ses 4 enfants restent ensemble dans une famille d'accueil dans cette ville de Puiseaux. Grâce à toutes et à tous son souhait a été exsaucé. Marie-Laure ne s'est jamais plaint et a voulu le bonheur de ses enfants. Voir toutes les notes dans la catégorie " La maladie et le courage ". 

Dépêche AFP du 10/08/09 à 12 h 27.

Marie-Laure s'est éteinte dimanche 9 août à son domicile. Ses obsèques auront lieu prochainement à Buthiers (77).

Ensemble rendons hommage à cette mère courage. Nous savons toutes et tous que ses 4 enfants sont bien dans cette famille d'accueil et qu'ils grandiront dans le souvenir du courage de leur maman. Je voudrais remercier toutes les lectrices et tous les lecteurs de ce blog qui ont envoyé, depuis novembre 2008, les innombrables commentaires de soutien que Marie-Laure aura pu lire. Merçi pour votre soutien.

21/06/2009

Les nouvelles de Marie-Laure Mézonniaud

A mon retour de vacances, ce jour, je découvre les très nombreux commantaires sur Marie-laure Mézonniaud.

Dans le courant de la semaine qui vient vous pourrez lire une note complète concernant Marie-Laure et ses enfants.

Une fois de plus je tiens à remercier tous les lecteurs de mon blog qui m'adressent leurs commentaires de soutien à Marie-Laure.

Jean-Jacques.

04/05/2009

Les dernières nouvelles de Marie-Mézonniaud

Marie-Laure Mézonniaud

La mère courage

Marie-Laure est là, elle a la force d'être encore parmi les siens. Son état est stationnaire.

Je veux remercier au nom de Marie-Laure tous les visiteurs de ce blog qui m'envoient des commentaires de soutien.

Beaucoup ont acheté le livre paru en début d'année et tous ont été ému par le courage et la détermination de Marie-Laure.

Merci à la mairie de Puiseaux de me communiquer les informations.

08/04/2009

Les dernières nouvelles de Marie-Laure Mézonniaud

Marie-Laure Mézonniaud " la mère courage "

Marie-Laure est là, elle tient le coup grâce à vous toutes et tous.
(voir les notes dans la catégorie La maladie et le courage).
Merci à la mairie de Puiseaux de m'avoir communiqué les informations ce jour.


Un visiteur belge m'informe par commentaire (que vous pouvez voir dans la note du mois de mars 2009) qu'il vient d'apprendre par la radio qu'une adaptation cinématographique du livre paru récemment serait réalisée par Christophe Dechavanne.

Le faut-il vraiement ! à vous de méditer sur cette information.

13/03/2009

Les dernières nouvelles de Marie-Laure

Marie-Laure Mézonniaud sur les ondes d'Europe 1

Voici un résumé de l'émission radiophonique que Gaby a eu la gentillesse de me faire parvenir, n'ayant pu moi même écouter cette émission.
Merçi Gaby pour Marie-Laure et ses enfants.


Comme promis un petit résumé de l'interwiew de Marie Laure sur EUROPE 1 le 12/03/09 à 12H50 ce midi, en tapant EUROPE 1 sur GOOGLE émission MORANDINI 11H-13H, vous devez pouvoir écouter l'interwiew.

Marie Laure vient de sortir un livre "mère courage" pour aider financièrement ses enfants qui sont placés dans la famille d'accueil qu'elle avait choisie, après bien des déboires avec les services sociaux mais c'est fait. Elle les voit le mercredi, le samedi et parfois le dimanche car sa santé ne lui permet plus de se lever le matin pour s'occuper d'eux, pour assurer le ménage, les repas etc......, elle est très affaiblie, le cancer est partout dans son corps, mais c'est un fait, son coeur tient donc elle n'est pas morte aussi vite que les médecins l'avaient prévu, autant de jours de gagnés pour lui permettre de profiter de ses enfants, elle espère qu'elle tiendra encore un peu, pour eux. Elle n'a pas dit si elle souffre, c'est une femme je pense exceptionnelle qui n'a médiatisé son cas que pour faire avancer les choses en ce qui concerne la garde de ses enfants et laisser un peu d'argent pour eux.

La famille d'accueil n'adoptera pas les enfants. Le père les prend de temps en temps mais il ne se sent pas du tout apte à s'en occuper et compte tenu de son travail, il serait obligé de toute façon de les faire garder.



Gaby, Jean-Jacques et vous toutes et tous.
Une histoire bien douloureuse qui nous remue énormément, histoire hélas pas unique !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

NB : Marie-Laure Mézonniaud née Picat

Pour vous procurer ce livre

Adressez vous à une librairie qui saura vous le procurer avec les références ci-dessous ou par un site internet.

Marie-Laure Picat, cette jeune femme de 36 ans atteinte d'un cancer généralisé qui a choisi la famille qui accueillera, après son décès, ses enfants, a décidé d'écrire un livre, chez Oh! Editions, dirigé par Philippe Robinet et coécrit avec la journaliste Anne Berthod. Il paraîtra au début de 2009.

Témoignage : Le courage d’une mère - Marie-Laure Picat

12 mar 2009 ... Le combat d’une mère, qui, condamnée à une mort imminente, se démène pour trouver une famille d’accueil qui s’occupera et protégera ses ...
www.oheditions.com/spip.php?article112 - 8k - En cache - Pages similaires

OH ! Editions
Tour Maine Montparnasse
33, avenue du Maine
BP 34
75755 Paris cedex 15

Téléphone : 01 56 54 27 30
Fax : 01 56 54 27 38

commercial@oheditions.com